Premier week-end de 3 jours de l’année. On allait enfin changer d’air et voler.

On l’attendait tous.

Mais lors de la préparation de ce week-end, on s’est vite rendu compte que ça n’allait pas être simple comme la recherche d’œufs en chocolats.
Au contraire, il allait falloir jouer au chat et à la souris, au gendarme et au voleur.
Eh bien à ce petit jeu, on a tout de même réussi quelques hold-up, évité de se faire prendre dans les mailles du filet que nous tendait la météo et ses forces spéciales les brigades vent et précipitations.

Samedi, un ciel magnifique puis dégradation orageuse

Début octobre. Ça y est, depuis une semaine, c’est l’automne à Paris.
Le mercredi 11. Il doit être minuit. J’allume la télé avant d’aller me coucher. Météo. « Le beau temps qui stagne sur le sud de la France va progressivement s’installer sur tout le territoire. Ce week-end s’annonce estival. »

Mon sang ne fait qu’un tour. Un tas de trucs se bousculent dans ma tête. Stop. Je suis fatigué. Plus envie d’allumer l’ordinateur pour vérifier la météo. Dans le lit je ne peux m’empêcher de chercher ce qui pourrait m’empêcher d’aller voler ce week-end. Pas d’astreinte au boulot, pas de sortie avec madame, pas de repas d’organisé, pas de promesse que je ferais ceci ou cela … Dodo.

mattLes 48 dernières heures de mise au point furent intenses, avant de tomber d’accord sur quels véhicules partent les vendredi soir et samedi matin avec qui dedans. Ceux du vendredi soir se sont retrouvés à Porte d’Auteuil dans la navette de location. "Salut Fred, t'es garé où ?" Mais il est toujours possible de se donner RV plus loin sur l’autoroute et de récupérer des retardataires, pour peu que les embouteillages empêchent de prendre trop d’avance.

Malgré les vicissitudes de la technique et des indispensables GPS dont les indications s’avèrent contradictoires (quelle droite ? quelle gauche ?), les clefs sont récupérées comme prévu dans les armoires électriques pour une arrivée à 1H du mat’. Le réveil est prévu à 8h le lendemain pour être sur site de bonne heure et voler si possible. La nuit fut courte mais bonne et le petit déjeuner est pris en terrasse, sous le vent d’un stand de grillade du marché. Croissant ? Brochette ? Café ? Vous l’aimez votre chambre ?

1 petit dej l

Le seul pont de mai… Il faut en profiter. Allons voler ! Un petit sondage... et Jean Loup, Gilles, Laurence, Stéphane, Romain, Matthieu, Luc et moi signons.

Quelques jours avant, les prévisions envoient du rêve… super temps tout le weekend sur toute la France. Bord de mer, Alpes du Sud, Alpes du Nord, Auvergne ? Partir un weekend de 4 jours offre de nombreuses possibilités. Sophie et José, forts de leur expérience nous renseignent sur les sites, leurs possibilités, leurs caractéristiques et nous aident à interpréter la météo : trop de vent en Auvergne, une dépression qui arrive en fin de weekend dans les Alpes du Sud...

Nous avons 210 invités et un membre en ligne