Pour bien crosser, il faut bien se préparer. En particulier en plaine, nous devons savoir où nous mettons les pieds... ou plutôt l'aile.
Les espaces aériens sont partout, dès qu'on veut faire un peu de distance, on croise une zone R, on contourne une zone P, on évite une TMA...

201207-EspaceAerien

Voici quelques liens que j'utilise régulièrement pour préparer mes cross :

  • La carte VRF OACI France (source FFA) avec des fonctions d'affichage des NOTAM et autres infos utiles : site de la FFA
  • Un outil pour préparer ses cross développé par Tom Payne : XCPlanner (il paraît que les espaces aériens ne sont pas à jour pour 2012 ???)
  • La base officielle des informations aéronautiques : SIA
  • Le fichier descriptif de chacune des zones aériennes de France : DIRCAM
  • Le fichier Open Air des zones françaises : site de la commission espaces aériens FFVV.

Le premier me permet de vérifier visuellement la situation du site de décollage choisi, et vérifier les principaux NOTAM sur les aérodromes situés autour de la dérive.
Le 2e me permet de prévoir quelques balises qui me servent pour contourner les zones à éviter, et en me donnant une sorte de direction générale à suivre en vol.
Le 3e donne toutes les infos temporaires : NOTAM et SUP AIP pour la date et l'heure prévue du vol.
Le site de la DIRCAM (merci à Martin qui m'a donné le lien) permet de donner la description exacte de chaque zone : en particulier les zones P, R et D et leurs conditions de pénétration. 

Le dernier est réservé à ceux qui ont les GPS qui vont bien, et permet d'avoir en vol les espaces aérien qu'on rencontre et les alertes en cas d'approche de ces zones.

Deux petits liens supplémentaires proposés par Guigui :

Après une belle semaine, nous risquons de voir s'échapper le WE sous le pluie : le front arrive de l'ouest et doit traverser la France d'Ouest en Est.

Un créneau est possible dans l'Yonne, avec du sud ouest faiblissant en fin d'après-midi. Pierre lance la proposition d'aller à Arcy-sur-Cure ; Bastien, Bob et moi nous accrochons au wagon. Il va falloir se motiver tôt le matin, car le bon créneau est à midi.

Bastien était déjà sur place à voler, lorsque nous arrivons sur site, et les conditions s'installent tout juste à midi, comme prévu.

Et c'est parti ! je rejoints Pierre et Bastien en vol et nous enchaînons les aller-retour devant le déco. Les conditions sont cycliques, il faut s'accrocher pour ne pas se poser.
Bob décolle au cycle suivant. Nous jouons au yoyo et faisons presque 400m de gain sous un ciel compètement couvert.

Le temps a finalement été clément, nous terminons la journée à lézarder au déco et regarder le ciel se découvrir. Bonne pioche, journée sympa.

La météo n'était pas certaine hier, entre le vent fort de MétéoFrance, le brouillard de MeteoBlue et la pluie de Météociel, on aurait dû décider de rester au chaud à la maison.

Mais rien n'arrête un groupe de parapentistes optimistes : "au pire, on ira prendre un grog sur la plage !" Nous voilà donc partis, cinq courageux (et disponibles), de bon matin sur les routes de Normandie.

Pendant que Paris est encore endormis, nous roulons pour Octeville et ses falaises.

Falaises d'Octeville

Nous voilà récompensés ! Pas de brouillard, pas de pluie en vue, le vent est tip-top dans l'axe et soutenu comme il faut.
Après 1 à 3 mois de disette, on reprend les réflexes et nous profitons des paysages. Olivier va tester son gun flambant neuf — le père Noël s'était perdu, il n'a livré que samedi dernier —.

Et c'est parti, après un sandwich et une part de galette enfournés, nous voilà en l'air à glisser en soaring.

Nous avons 176 invités et aucun membre en ligne