Actualités 2021

Jeufosse devient Notre-Dame-de-la-Mer. 

L'atterrissage n'est pas autorisé dans l'ile. Il n'existe pas de moyen de revenir sur la berge.

Convention de gestion et charte du site sont mises à jour et renouvelées. 

1. Objet

Le présent document a pour objet de fixer les règles de pratique de l'activité vol libre dans la commune de Notre-Dame-de-la-Mer. Il a été rédigé par le club gestionnaire du site et annexé à la convention signée entre la mairie de la commune et le club « Le Thermique Francilien », enregistrée auprès de la Fédération Française de Vol Libre (FFVL).

Le site de vol libre de Notre-Dame-de-la-Mer est constitué :

- De la zone de décollage dite « Les Grandes Bruyères », surplombant la Seine.

- De la zone d’atterrissage dite « Les Coursières », face au parking de la mairie.

2. Contexte

Plus de 10 années après la signature de la première convention de site, la gestion du site par le club « Le Thermique Francilien » a permis de retrouver un climat apaisé entre l’ensemble des acteurs de la vie du site : tant pour les pratiquants que pour riverains, les élus, la société de chasse. Cette gestion a également eu un effet positif sur la sécurité des pilotes en faisant diminuer les incidents et accidents survenus par le passé sur le site.

Pour ces motifs, il a été décidé avec la mairie de mettre en place une restriction d’accès au site, limitée aux pilotes ayant les compétences requises, et exclusivement en partance pour un vol de distance. Cette restriction a démontré une efficacité avérée aux fins de pérenniser la pratique du vol libre sur le site.

3. Responsabilité des pilotes

Tout pilote souhaitant pratiquer sur le site doit prendre connaissance des termes de cette charte et s’engage à les accepter et les respecter.

Le respect de cette charte par les pilotes fait appel à leur responsabilité individuelle. Il en va de la survie de ce site, qui est le point de départ de plusieurs records de France de distance et a fait l’objet de nombreuses tensions dans le passé.

Contrevenir à cette charte expose les pilotes fautifs à des conséquences fédérales et civiles.

4. Conditions d’admission au vol depuis ce site 

La pratique du vol libre sur le site est limitée aux licenciés à la FFVL titulaires du Brevet de Pilote Confirmé et aux pilotes non licenciés à la FFVL présentant une attestation de niveau IPPI5 de la FAI, venus pratiquer sur le site dans l’objectif exclusif d’effectuer un vol de distance.

À tout instant, en fonction de la situation locale ou pour le besoin d’animations par exemple, le club gestionnaire pourra modifier les règles d’admission au vol, temporairement ou définitivement. Ces modifications seront publiées sur la liste de diffusion d’informations.

5. Conditions de pratique

Ce site est très technique. Le décollage présente un forte rupture de pente qui provoque un effet de compression du vent combiné à une dévente au sol. La ligne d’arbres sous l’aire de décollage offre un faible dégagement. Il n'existe pas d'atterrissage en contrebas du décollage. Le début de vol se fait au-dessus de la Seine, d'une route nationale et d'une double voie ferrée électrifiée. L’atterrissage sur l’ile n’est pas autorisé par son propriétaire et exploitant agricole. L’atterrissage sur le plateau en arrière du décollage est soumis aux turbulences générées par le relief. Pour raison de sécurité il est fortement conseillé de ne pas voler seul sur le site.

Pendant la période générale d’ouverture de la chasse, laquelle est définie par arrêté préfectoral (voir la rubrique téléchargements sur le site https://www.ficif.com/), le vol est :

- Autorisé en semaine.

- Autorisé les samedis en absence de battue, ou les samedis après 14 heures les jours de battue, dans les deux cas après annonce par le club gestionnaire sur la liste de diffusion d’informations de l’accord préalable obtenu auprès de la société de chasse. À défaut d’annonce d’un tel accord, le vol est interdit les samedis.

- Interdit les dimanches et les jours fériés.

Il est interdit de poser dans les cultures et de survoler les habitations à moins de 150 m/sol. Dans un souci de maintenir le calme et la tranquillité des habitants de la commune, les pilotes s’engagent à survoler le moins possible les habitations et à adapter leur activité en cas de protestation.

Avant de prendre leur décision de décoller, les pilotes doivent prendre en considération l’ensemble de ces éléments et être certains de leur capacité à les respecter et les gérer en sécurité.

6. Liste de diffusion d'informations

Les informations générales sur la pratique sur le site sont réunies dans la page suivante : https://www.thermiquefrancilien.org/site-notre-dame-de-la-mer.html.

Les pilotes satisfaisant aux critères énoncés ci-dessus sont invités à demander leur inscription à la liste de diffusion des informations relatives au site avant de venir pratiquer sur le site. Cette demande se fait en ligne sur le site internet du club « Le Thermique Francilien » à la page suivante : https://thermiquefrancilien.org/notre-dame-de-la-mer-agrement.html.

Les pilotes doivent saisir leurs coordonnées ainsi qu’une attestation de Brevet de Pilote Confirmé ou de niveau IPPI5. Après vérification des éléments transmis ils recevront une invitation à rejoindre la liste de diffusion d’information.

Aucune suite ne sera donnée aux demandes insuffisamment justifiées.

7. Autres pilotes

Les pilotes ne satisfaisant pas aux critères énoncés ci-dessus ne sont pas autorisés par le propriétaire du terrain et par le club gestionnaire à pratiquer ou décoller depuis le site.

8. Accès et stationnement

Pour stationner leur véhicule les pilotes doivent privilégier le parking de la mairie (500 m à pied jusqu'à la barrière et immédiatement voisin de la zone d’atterrissage) à l’exception des jours de mariage. Dans tous les cas ils doivent respecter la signalisation et le code de la route.

Depuis la Mairie-École prendre la rue du Sentier puis tourner à droite au hameau des Coutumes sur le chemin des Grandes Bruyères. A la barrière, il est possible sur le chemin des Grandes Bruyères de stationner un maximum de 7 véhicules le long de la haie (et pas le long du mur), en s’assurant de ne pas gêner le passage des engins agricoles ni d’empiéter sur les cultures en manœuvrant. Depuis la barrière, le chemin des Coutumes aux Bruyères permet d’accéder à pied au décollage (500 m).

Nous avons 67 invités et aucun membre en ligne