Tous droits de reproduction reservés

Certaines de ces photos seront présentes dans l'article Parapente Plus 334

Décollage: sam, 03/05/2014 – 10:53
Atterissage : sam, 03/05/2014 – 18:44
Plafond max : 1578 m
Vz max : +3.7 m/s
Temps de vol : 7h51

En vacances du côté de Roquebrune avec José, nous entendons parler d'une journée d'enfer à Jeufosse pour samedi et remontons illico presto.

Nous arrivons au décollage vers 10h30. Que de monde ! L'équipe de France est présente ainsi qu'un grand nombre de pilotes parisiens et normands. Une ambiance de compétition s'installe : de la concentration sur les visages, des petits groupes de pilotes en pleine concertation, la queue pour décoller, des assistants pour nous étaler nos voiles (merci d'ailleurs à la soeur de Seiko). Nous avons raté le briefing de l'équipe de France mais des copains nous en ferons un résumé plus tard. Nous nous préparons vite car le vent est déjà assez soutenu. Les décollages sont parfois un peu rock'n roll! Je croque rapidement quelques bouchées de mon sandwich et c'est parti. Mon modeste objectif : passer les 200 km. Je décolle à 10h53 et l'activité thermique est déjà bien présente.

Au-dessus du décollage, la Seine au premier plan.

Sans sauter d’un avion, sans utiliser d’essence, sans même avoir besoin d’une montagne pour décoller, le parapente permet de randonner dans le ciel sur de très longues distances, en utilisant seulement des éléments naturels, le soleil, le vent et les nuages, et la même technique de vol que les oiseaux migrateurs.

Franck Arnaud est un de ces « randonneurs du ciel », il nous fait découvrir son monde, le parapente de plaine, et sa quête du record de France de distance en ligne droite. Une quête longue et exigeante, conclue par un vol record de 328 kilomètres qui lui a fait traverser la France de Jeufosse en Yvelines jusqu’en Vendée.

Trace du vol

Nous avons 50 invités et aucun membre en ligne